A la rencontre de la souriante Noémie

Noémie, Peux-tu te présenter ?

Je m'appelle Noémie, j'ai 28 ans et je suis assistante sociale. J'ai eu un cancer de l'ovaire détecté en fin d'année 2016. J'ai subi une ablation des ovaires et de l'utérus, 6 séances de chimiothérapie dont deux intensifications avec greffe de cellules souches. Et pour terminer les réjouissances 25 séances de radiothérapie.

Comment as-tu connu Garance ?

Via les réseaux sociaux, Instagram notamment.

Peux tu nous dire en 5 mots ce que Garance représente pour toi ?

Confort, douceur, féminité, légèreté, joie de vivre.  

Quel est ton modèle préféré ?

Les modèles « dentelle ». J’adore la dentelle fine et élégante.

Pourquoi acceptes-tu de poser en Garance ?

Il s’agit tout d’abord d’un challenge personnel. Je suis quelqu’un de très pudique. Je n’ai jamais été très à l’aise avec mon corps, encore plus suite aux traitements.  J’ai une énorme cicatrice au niveau de l’abdomen suite à la chirurgie, et je me suis dit cette cicatrice elle est là, je ne referais pas le scénario, il va falloir l’apprivoiser. Ce n’est pas forcément facile d’accepter la ménopause à 28 ans et tout ce que cela induit comme changement sur le corps. Je n’ai plus envie de me cacher, je l’ai assez fait durant les traitements sous ma perruque et ma tonne de maquillage pour masquer les ravages du cancer. Cette cicatrice c’est le symbole du combat mené. Et surtout ce n’est pas une fin en soi.  Je pense que l’esprit Garance c’est cela : savoir rebondir malgré les épreuves de la vie.

On s’assume, on est belle, on est là, et pour longtemps encore.

PayPal

J'accepte

Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous considérons que vous acceptez leur utilisation si vous continuez votre navigation.